Jowee Omicil

Jowee Omicil au CKY-FIZZ. Jowee Omicil vous donne rendez-vous au CKY-FIZZ (Festival International de Jazz de Conakry), le 23 mars de 22h00 à 23h30 à l’Hôtel Palm Camayenne, et le 24 mars de 21h00 à 23h00 à la BlueZone de Kaloum.
Talent musical, maîtrise de la performance instrumentale, âme, cœur et vie, dans chaque note de son répertoire, Jowee Omicil est sans aucun doute l’un des artistes le plus talentueux et charismatique de la scène Jazz internationale, qui clôturera le CKY-FIZZ.
Vivez une expérience unique qui vous fera pas seulement aimer le jazz, mais vous donnera aussi une nouvelle joie de vivre, avec Jowee Omicil et le CKY-FIZZ. Avec la BICIGUI (Groupe BNP Paribas) et l’Hôtel Palm Camayenne, profitez de la vie au bon rythme.

Jowee Omicil est un souffleur et poly-instrumentiste qui ne ressemble à personne. D’origine haïtienne, né à Montréal et désormais basé à Paris, dans sa musique de total mix qui parle autant au corps qu’à l’esprit et où le story-telling mélodique est essentiel, ses racines créoles se mêlent au gospel, à la soul, à la culture hip hop et aux folklores du monde, sans oublier des clins d’oeil à ses maîtres, de Charlie Parker à Wayne Shorter en passant par Ornette Coleman.

Il grandit à Montréal, dans les quartiers métissés, élevé par un père pasteur et professeur fondateur de la première église évangélique à Montréal, c’est d’ailleurs ainsi qu’il entre en musique. A quinze ans, quand son père veut former un orchestre pour l’église, son frère sera trompettiste et lui saxophoniste.

Plus tard, Jowee Omicil étudie sur les bancs du prestigieux Berklee College of Music de 1997 à 2001. Du coup, il s’installe à New York et il prend le temps de parfaire sa science du son en arpentant les clubs mais aussi en pratiquant dans la rue et dans le métro. Rien de tel pour contrôler l’énergie, le souffle, jouer avec les vibrations du monde alentour. Pendant cette époque il enregistre son premier album “Let’s Do This”. En quête de ses racines, il s’installe en 2007 à Miami où il enregistre son deuxième album “Roots & Grooves”. Cinq ans plus tard, en 2014, il clôt son triptyque initiatique avec “Naked”, dédié à son père.

Aujourd’hui c’est à Paris qu’il se retrouve. Il trouve ici la matière première pour élaborer le total mix qu’il a en tête, sans perdre ce qui fonde son discours. A ses côtés, il a ainsi convoqué un casting du genre extra-large : Kona Khasu (basse), Jonathan Jurion (claviers), Jendah Manga (basse), Conti Bilong (batterie), Michel Alibo (basse), Emmanuel Bertholo Tilo (batterie), Justwody Cereyon (basse), Jean-Phi Dary (claviers), Nena Gajin (guitare) ou Jeffrey Deen (perscussion), pour son album “Let’s Bash !”, un voyage multidirectionnel, dans des pays qu’il a déjà foulés et d’autres imaginaires.

AUTRES ARTISTES

Boris Reine Adelaide

Percussionniste martiniquais, Boris rencontre pour la première fois les rythmes et sonorités du tambour bèlè à l’âge de 8 ans. Initialement formé à la batterie par Jacky Alpha, il apprend les arts et traditions du bèlè au sein de différentes écoles (AM4, IFAS...). Ce tambour deviendra alors sa spécialité.

Marc Cary

En brasseur de funk, rhythm’n’blues, hip-hop, électro, drum’n’bass, go-go music, jazz psychédélique, en machine à groover iconoclaste, en dompteur fabuleux de l’électricité pour des sons à la limite de la dissonance, Marc Cary, en grand seigneur d’un jazz futuriste !

Manou Gallo

Née en 1972, Manou Gallo est originaire de Divo, en Côte d’Ivoire. A 12 ans, elle monte sur scène pour la première fois pour jouer une pièce de théâtre musicale au sein du groupe Woya. Jusqu’en 1989, on parlera de ce spectacle dans toute l‘Afrique de l‘Ouest et la troupe fait des tournées au Burkina Faso, au Bénin, au Togo et au Mali et enregistre quatre albums.

Paco Sery

Un petit homme caché derrière sa batterie et un grand nom qui vient en fait de la planète terre. Un nom qui navigue par ci et par là, associé à quelques-uns des musiciens les plus illustres. Un nom, comme chaque artiste le sait, gravé dans l’histoire de la musique. Un de nos plus grands batteurs avec un coup énorme. Joe Zawinul, fondateur de Weather Report, a même problamé qu’il était le meilleur au monde.

Alune Wade

Né en 1978 à Dakar, au Sénégal, Alune Wade a gradi entouré de musique. Son père était le Chef de l’Orchestre Symphonique local, et Wade a finalement développé un talent naturel pour la musique à l’âge de six ans. A seulement 13 ans, la basse est devenue son instrument choisi.

Melanie Charles

Melanie Charles est une auteure, compositrice, interprète, actrice et flûtiste d’origine haïtienne née à Brooklyn. Elle possède une fluidité créative englobant le jazz, la soul, la musique expérimentale et la musique haïtienne.

Cheick Tidiane Seck

Cheick Amadou Tidiane Seck, né en 1953 à Ségou est un musicien malien, qui fait ses études à l’Institut National des Arts de Bamako, avant de rejoindre au début des années 70 le désormais mythique Super Rail Band de Bamako, qui fera connaitre les chanteurs Salif Keïta, Mory Kante, ou le guitariste Djelimady Tounkara. En 1985, il quitte Abidjan pour Paris avec Salif Keita et Les Ambassadeurs.

Emeline Michel

Interprète captivante, chanteuse, danseuse, compositrice et productrice accomplie, elle est, sans contredit, la reine de la chanson créole. Avec ses 7 albums, elle enregistre et chante en francais et en créole, sur scène partout dans les Caraïbes, en Europe, au Canada et en Afrique depuis les 15 dernières années.